contact@netsy-info.com support@netsy-info.com

+221 33 833 69 30 +221 33 871 02 54

 COMMENT S’Y PRENDRE LORSQUE VOTRE PC TOMBE EN PANNE?

COMMENT S’Y PRENDRE LORSQUE VOTRE PC TOMBE EN PANNE?

Il est en réalité facile de diagnostiquer et de résoudre les problèmes informatiques dus aux matériels. Par ailleurs, l’identification du problème n’est pas toujours aussi simple que le repérage d’un câble déconnecté ; et lorsque la cause n’est pas évidente, ce n’est pas toujours la première de choses que vous penserez à vérifier. Mais la mise en évidence de la source de la plupart des problèmes est une tâche facile, à condition de savoir comment s’y prendre. Elle n’exige pas que vous soyez un génie, ni un expert en informatique. Elle implique par contre un travail de détective, une approche méthodique, et un soupçon de patience. La connaissance de ces << six règles d’or >> devrait vous permettre de dépanner nos seulement votre ordinateur, mais également elle vous aidera considérablement à diagnostiquer et à résoudre un problème. Certes, est-il qu’il nous est impossible de traiter tout problème ou panne ; mais votre sens de se débrouiller face à tel ou tel problème doit jouer aussi plus.

les six règles d’or:

1. N’aggravez pas la situation:

L’identification du problème ou de la panne d’un ordinateur se fait de la même manière que le diagnostique d’un médecin. Les particularités se diffèrent, mais les stratégies restent similaires. Quand donc un problème (une panne) survient, prenez le soin de noter soigneusement ce qui apparaît à l’écran de votre machine et réfléchissez ensuite au meilleur moyen de retrouver ces informations capitales relatives au problème.

Cette règle voudrait donc dire que les problèmes sont nombreux mais la stratégie à les résoudre ou adopter reste toujours la même : éviter de vous lancer la tâte baissée, même si vous avez le sentiment immédiat de savoir régler le problème. Arrêtez-vous et donnez-vous un moment pour réfléchir. Faites ensuite ce que vous jugez bon de faire. C’est-a-dire planifiez votre intervention avant de mettre la main à la p8te. Et par-dessus tout, ne vous précipitez pas au risque d’aggraver la situation.

2. Ne passez pas à côté de l’évidence:

Ici, il est nécessaire d’isoler et d’identifier le problème (la panne) avant de pouvoir le (la) résoudre. Les problèmes rencontrés sont souvent dus à la cause la plus fréquente. Il est alors question de s’interroger avant de dépanner un PC cette phrase : << Est-il branché ? >>. Il faut donc penser à vérifier les causes avant de renoncer.

3. Réglez ce que vous êtes à mesure de régler:

Nous ne pouvons pas vous conseiller des meilleures approches pour résoudre un problème lorsque vous ne savez pas exactement comment agir. Même de prime abord, la seule intervention qui vous vienne à l’esprit est d’ouvrir le boitier, cela peut suffire à vous apporter la solution. Et dans le cas le plus probable où vous ne parvenez pas à résoudre immédiatement le problème en exécutant ces manœuvres que vous connaissez, le résultat de vos agissements est susceptible de vous indiquer la marche à suivre.
Si ce n’est pas le cas, vous aurez au moins la satisfaction d’avoir tout essayé avant de jeter l’éponge et de confier la t8che à une tierce personne.

4. Simplifier:

Plus vous parviendrez à simplifier votre système, plus vous réduisez le nombre d’éléments à vérifier pour diagnostiquer et résoudre le problème. Si vous pouvez faire vos recherches sans faire appel à Ms Windows, par exemple, vous évitez ainsi d’avoir à prendre en considération d’éventuels conflits logiciels sous Windows. Et si vous pouvez réduire vos cartes adaptatrices de votre machine, vous réduisez encore de plus les sources éventuelles. En résumé, plus vous parvenez à simplifier le système à tester, moins vous aurez d’éléments à vérifier pour localiser le problème.

5. délimiter:

délimiter : L’astuce consiste à circonscrire le nombre en proposant un choix à mi-chemin des possibilités envisageables. Commencez systématiquement par 5, et vous pouvez être sur d’avoir délimité le nombre entre 0 et 10, en fonction de la réponse. Si la réponse est moins, votre prochaine proposition est 2.5 afin de réduire encore la fourchette de 0 à 2.5 ou 2.5 à 5, etc. Le principe est identique lorsque vous délimitez un problème informatique. Supposons, par exemple, que votre pointeur de la souris ne se déplace pas au bureau.

6. intervertir:

Cette tactique n’interfère probablement pas avec celle qui vise à simplifier votre système, mais certainement avec la procédure de délimitation du problème. L’idée qui se cache derrière ce concept est simple. Imaginons que vous ayez deux lampes torches. L’une fonctionne, l’autre non. La panne peut résulter de piles vidéo ou d’une ampoule défectueuse électrique. Echangez les piles entre les deux lampes et voyez ce qui se passe. Si après échange, la seconde lampe électrique ne fonctionne pas, vous avez compris qu’il faut de nouvelles piles. Si le problème persiste uniquement avec la première lampe, achetez une nouvelle lampe. Si les deux ampoules ne fonctionnement pas, de nouvelles piles et une nouvelle ampoule sont nécessaires.

LAISSER UNE RÉPONSE

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

EnglishFrançais